La Martinique

C’est en 1502, lors de son quatrième voyage vers le Nouveau Monde, que Christophe Colomb débarque à la Martinique. A cette époque, l’île est habitée par les Indiens Caraïbes qui en ont déjà chassé les Arawaks, originaires également de la vallée de l’Orénoque. Pour eux, la Martinique est Madinina, l’île aux fleurs.

voyage MartiniqueSituée en plein coeur de l’archipel des Caraïbes, la Martinique fait partie du groupe des Petites Antilles, aussi appelées Iles au Vent . Ses côtes sont baignées à l’Est par l’Océan Atlantique et à l’Ouest par la Mer des Caraïbes. Elle se trouve à environ 7000 km de la métropole en France,  à 3150 km de New York et à 440 km de la première côte sud-américaine. Ses voisines les plus proches sont au nord, la Dominique, qui est distante de 25 km ; la Guadeloupe, distante de 120 km et au sud, Sainte-Lucie, distante de 37 km.

Le climat, de type tropical maritime, est relativement doux à la Martinique et la chaleur n’y est jamais excessive. C’est un temps parfait pour une location de bateau en Martinique. La température moyenne de 26° en fait l’île de l’éternel été. Venues de l’Est et du Nord-Est, des brises régulières, les Alizés, rafraîchissent l’atmosphère en permanence.

Deux saisons bien distinctes en Martinique

vacances martiniqueL’importance des pluies détermine les deux saisons aux transitions plus ou moins marquées selon les années. La saison sèche s’étire de décembre à mai. Le temps est relativement sec, frais et agréable avec quelques averses de pluie.  L’anticyclone des Açores se déplace vers le sud, les alizés sont francs et réguliers, assez forts et stables en direction Est à Nord-Est. Les nuages sont peu développés.

La saison humide et pluvieuse va elle de juin à novembre. L’anticyclone des Açores remonte vers le nord, dirigeant sur la Martinique un courant d’alizés irrégulier, plus faible et surtout plus humide. Les nuages à fort développement vertical sont nombreux, les averses fréquentes et fortes. Il fait chaud, le temps devient parfois lourd. des ondes tropicales peuvent alors se former. certaines pourront se développer et s’organiser en dépression, tempête tropicale et parfois devenir un cyclone.

Une population plurielle, un métissage réussi

La Martinique a une superficie de 1102 km2. Elle mesure 80 km dans sa plus grande longueur, et 39 km dans sa plus grande largeur. Le terrain s’élève graduellement depuis le littoral jusqu’au centre et vers le Nord, où sont regroupés les Pitons du Carbet et la Montagne Pelée, point culminant de l’île (1397 m). Cette partie de la Martinique est aussi le royaume de la surprenante forêt tropicale. Au centre, la plaine du Lamentin fait la transition avec la région sud de l’île, qui offre une succession de  »mornes » (petites collines) et de vallées encaissées. La côte abrite à cet endroit de nombreuses baies et anses très pittoresques. La plage des Salines, à l’extrême Sud, semble tout droit sortie d’une carte postale. La population de la Martinique est  »plurielle ». Cette diversité est due aux nombreux métissages, issus des rencontres entre les différentes ethnies ((Européenne, Africaine, Hindoue, Caraïbe, Asiatique…) qui se sont, un jour arrêtées sur cette île.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS
Follow by Email
Google+
http://www.seaandsail.fr/la-martinique">